Stop publicité : comprendre et se protéger

Vous sentez-vous constamment sollicité(e) par de nombreuses publicités ? Vous avez l’impression d’être pris(e) au piège partout ? Dans votre boite aux lettres, vous recevez à longueur de journée des prospectus, des spams dans votre boîte mail, et même des appels téléphoniques publicitaires ? Si oui, vous vous demandez certainement comment réussir à avoir un peu de paix dans un monde en proie à la surconsommation et donc à la publicité omniprésente. Les effets de la publicité abusive sont néfastes. Beaucoup se demandent comment y mettre un terme. Cet article vous aide justement à dire stop à la publicité.

Stop publicité

Dire non à la pub par email

Tout d’abord, il faudrait commencer par éviter de donner votre adresse de courriel, sauf si c’est nécessaire. Plus vous donnez votre adresse de courriel, plus il est probable que vous receviez des pourriels. Par exemple, en cherchant des informations sur un sujet en particulier, vous trouvez un site web offrant un bulletin d’information en ligne avec des mises à jour mensuelles. En vous inscrivant à ce bulletin, vous courez un plus grand risque de recevoir des pourriels, car ce site web particulier pourrait vendre votre adresse électronique à d’autres entreprises qui vous enverront des pourriels, ou tout simplement s’en servir pour vous démarcher de façon assez régulière. Ce bulletin d’information en vaut-il vraiment la peine ?

Stop à la publicité : pensez au désabonnement

Aussi, pour dire stop à la publicité, il est fortement recommandé d’ouvrir le message indésirable et de le parcourir jusqu’à dénicher la fameuse option de désabonnement. Certaines entreprises exigent simplement que vous répondiez au courriel avec le mot « Stop ». D’autres entreprises incluent un lien « Se désabonner ». En cliquant sur le lien et en suivant les instructions, vous pouvez vous retirer de la liste de distribution des courriels de cette marque et effectuez un pas de plus vers la sérénité mentale.

Configurez votre boîte mail

Enfin, créez des filtres et marquez les emails comme spam en conséquence. La plupart des fournisseurs de messagerie électronique offrent des options faciles pour filtrer vos courriels afin de s’assurer que vous ne recevez pas de pourriels. Il suffit bien souvent de cliquer sur le bouton « Spam » ou « Signaler en tant que spam » pour être débarrassé(e) des emails provenant de cette source. Attention cependant : la plupart des marques utilisent plusieurs adresses email pour communiquer avec leurs abonnés. Il n’est donc pas exclu que vous receviez encore quelques mails de cet expéditeur.

 

Votre boîte aux lettres n’est pas réservée à la pub

Malheureusement, il n’y a pas que par email que vous recevrez des messages de pub. Votre boîte aux lettres aussi, peut se trouver submergée. Envie de dire « Stop à la publicité » ?

Appelez vous-même

Appelez vos compagnies de téléphone locales et demandez que votre adresse soit retirée de leur liste de prospection. Les sociétés de télécommunication recueillent ces renseignements et les vendent régulièrement aux entreprises et aux sociétés d’annuaire. Les numéros non-inscrits n’ont généralement pas d’adresse associée, ce qui vous permet de passer entre les mailles du filet de la pub.

Optez pour un auto-collant

Comme cela est de rigueur aujourd’hui, il est indispensable d’apposer un autocollant « stop pub » sur votre boîte aux lettres. Sans valeur juridique, cette vignette sera toutefois respectée dans la plupart des cas. Vous pouvez télécharger l’autocollant Stop Pub sur le site du Ministère de l’Écologie ou le commander gratuitement sur Stoppub.fr.

Si le courrier est nominatif, vous devez retourner l’enveloppe scellée en notifiant « Refusé » en caractères bien lisibles (une bonne astuce peut être de le marquer : « n’habite plus à l’adresse indiquée » si la première option ne fonctionne pas). Dans tous les cas, il n’est pas nécessaire de sceller l’enveloppe.

Publicité omniprésente : faites le tri vous-même

Pour dire stop à la publicité, vous devrez mettre la main à la pâte.

Si vous recevez du courrier indésirable de la part d’entreprises auxquelles vous n’avez jamais rien acheté, vous êtes ce qu’on appelle un « prospect » et votre nom figure sur une liste qui est vendue ou louée à des entreprises qui essaient de trouver de nouveaux clients. Cependant, si vous avez déjà acheté quelque chose auprès d’une entreprise, vous êtes considéré comme un client, et il y a de fortes chances que vous souhaitiez qu’elle continue à vous envoyer des catalogues ou des bons de réduction.

Pour dire stop à la publicité abusive, séparez le courrier indésirable de ce que vous voulez réellement recevoir. Il existe des sites qui vous permettent de vous désabonner des catalogues, un item à la fois. Ceux-ci ne vous désabonneront pas des catalogues et des entreprises dont vous êtes client, mais ils élimineront ceux pour lesquels vous êtes toujours un prospect.

Plus d’appels de pub !

Vous avez probablement déjà entendu parler de Bloctel. Et bien, c’est l’outil qu’il vous faut si vous souhaitez réellement dire stop à la publicité téléphonique.

Opposetel fournit une liste d’opposition www.bloctel.gouv.fr dans laquelle les consommateurs inscrivent gratuitement leurs numéros de téléphone (fixe et mobile) pour ne pas être appelés à des fins marketing.

L’inscription constitue un effort volontaire du consommateur qui ne veut pas être appelé. La liste d’opposition suit une logique de décision personnelle (les consommateurs qui ne veulent pas être appelés doivent exprimer leur décision). La consultation de la liste par tout professionnel qui souhaite recourir au phone marketing est obligatoire.

Vous pouvez également appeler les entreprises avec lesquelles vous faites affaire et leur demander de retirer vos renseignements de leurs envois publicitaires. Vous pouvez mettre un stop à la publicité aussi en appelant les banques, les magasins, les compagnies d’assurance, les programmes de fidélisation, les sociétés de cartes de crédit, les compagnies de téléphone et les sites de magasinage sur Internet. Précisez que vous ne voulez pas recevoir d’appels de publicités ou de marketing. Vous pouvez également préciser ce point dès lors que vous vous faites démarcher. La marque a l’obligation de répondre à votre demande. Certaines publicités peuvent même être frauduleuse, comme une isolation à 1 euro : arnaque.

Il n’est pas toujours facile de ne pas recevoir de publicité au quotidien. Toutefois, en mettant en pratique les conseils ci-dessus et en optant donc pour les méthodes adéquates, vous devriez pouvoir dire stop à la publicité à outrance.